Catégories
Projet

Odeia

Le groupe Odeia se plaît à s’approprier des répertoires de tous les coins du monde en
enjambant les détroits qui séparent mers et océans.

Sur le thème des larmes, toutes les larmes, celles qui font pleurer, celles qui font rire, celles qui libèrent, celles qui rassemblent, Odeia crée de nouveaux ponts entre les langues qui se conjuguent à tous les temps.

Alors sortez vos parapluies, il va pleurer!

Il pleut des cordes, violon, violoncelle, guitares et contrebasse. Elles font vibrer la corde sensible, et révèlent la voix puissante, grave ou joyeuse, pleine de larmes ou de piquants de la chanteuse Elsa Birgé.

Pour ce troisième opus, Odeia vogue vers un nouvel horizon, travaillant avec d’autres oreilles et d’autres plumes, s’entourant des compositeurs contemporains Jean-François
Vrod et Karl Naegelen aux influences traditionnelles ou baroques
. Grâce à leur approche très personnelle de la composition musicale et leur lien fort à la transmission orale, ils amènent le groupe à se renouveler en creusant leurs perspectives tout en affirmant leur
imaginaire.

Odeia revisite ainsi des airs et lamentations de Scarlatti, Vivaldi et Dowland, ou des
musiques traditionnelles du centre de la France, de Grèce et d’Italie.

www.odeiamusic.com

Elsa Birgé : Voix
Lucien Alfonso : Violon
Karsten Hochapfel : Violoncelle, guitare
Pierre-Yves Le Jeune : Contrebasse

« Comme l’aurait dit Magritte, ceci n’est pas de la musique du Monde ». 

Franpi Barriaux

« Odeia est inclassable. Une qualité, nécessairement, et un défaut peut-être pour les esprits chagrins. Il suffit pourtant de se laisser guider par la main pour voyager dans ses enceintes. C’est une sensation des plus agréables. » 

Citizen Jazz

Un trio de cordes sensibles entoure une voix profonde et caressante… Sur un répertoire élégamment réarrangé et des reprises à l’interprétation émouvante, la musique de ce quatuor mène vers des ailleurs étrangement familiers ! 

Mediapart

mars

24mar20:0022:00Odeia @ la Grande BoutiqueLangonnet (56)

X