Catégories
Projet

Adelphes

Deux violonistes, natifs des mêmes contrées, aux chemins similaires, se retrouvent autour d’un répertoire original, inspiré de leurs mélodies récoltées lors de leurs voyages respectifs, à travers monts et marées.

Tous deux étant les fruits issus des conservatoires de Toulouse et Perpignan, ils ont ensuite choisi de mener leur barque afin de développer leurs jeux singuliers et originaux. 

En 2023, ils décident d’unir leurs violons et leurs carnets de bord pour offrir un spectacle ponctué de joutes virtuoses et mélodies à huit cordes. 

Tels des adelphes, les deux musiciens abordent les thèmes principaux de la fraternité où se mêlent complicité, synchronisation, dualité et amour. 

Lucien Alfonso violon
Sylvain Rabourdin : violon

No Events

Catégories
Projet

Cantilène

Le trio Cantilène, créé en 2023 à l’initiative de Lucien Alfonso est une invitation au ralentissement, au repos et à la contemplation.

Il se distingue par son répertoire de compositions originales, minimales et organiques.

Pour cette formation, Lucien Alfonso, au violon, s’entoure de l’accordéoniste jazz Noé Clerc (Jazz Migration 2022, Prix de soliste instrumental Jazz à la Défense 2021) et du contrebassiste baroque Hugo Abraham (Le Consort, Les Arts Florissants, Ensemble Jupiter…).

Lucien Alfonso violon, chant
Noé Clerc accordéon
Hugo Abraham contrebasse

No Events

Cantilène – Kountara – 2023
Cantilène – Aquablue – 2023
Cantilène – Gnossienne N°3 – Erik Satie – 2023

Catégories
Collaboration

Messiê Forró

À l’initiative de l’accordéoniste Rodrigo Marchevsky et de l’Alliance Française de Rio de Janeiro, Messiê Forró est une création franco-brésilienne qui réunit chant, accordéon, violon, saxophone, guitare 7 cordes et percussions. C’est en juin 2017, lors d’une tournée à Rio que la rencontre entre les musiciens a lieu. Deux des musiciens du fameux groupe CasuarinaGabriel Azevedo et Daniel Montes, sont invités à rejoindre le projet. Il est désormais difficile de les arrêter. Emportés par la ferveur du groupe, ils sont actuellement entre la France et Rio de Janeiro à préparer la sortie de leur premier album.

Rodrigo Marchevsky : Chant, Accordéon
Gabriel Azevedo : Chant, Percussions
Lucien Alfonso : Violon, Chant
Yann Dénèque : Saxophones, Clarinette
Daniel Montes : Guitare 7 cordes
Cacau Moutinho : Percussions, Chant

No Events

Catégories
Collaboration

Lectures musicales

Lectrice publique depuis plus de 20 ans, Frédérique Bruyas propose des lectures-concerts où elle invite les musiciens à créer à l’écoute de la littérature.

Elle travaille très régulièrement avec Lucien Alfonso autour d’un vaste répertoire d’auteurs classiques et contemporains pour un public d’adultes et jeunesse.

Les Bibliothèques de la Ville de Paris leur ont commandé des lectures filmées qui donnent un bel aperçu de leur collaboration.

Une soupe au caillou de Anaïs Vaugelade https://www.youtube.com/watch?v=a12HQgF7O9E

L’invité de Dracula de Bram Stoker https://www.youtube.com/watch?v=yTkDKcX1GKs

Ensemble ils ont imaginé des lectures-concerts sur des thématiques originales pour des festivals, musées, médiathèques…

Pour 2022, un Eloge du Baiser (Festival Juste Eclos/Vendée), La grande dépression : une histoire américaine (Musée franco-américain de Blérancourt) ou Des soupes au caillou (Médiathèque du Canal/Saint-Quentin-en-Yvelines) sont autant de programmes où Lucien Alfonso compose une musique originale en écho aux extraits d’œuvres de John Steinbeck, James Joyce, Jacques Rebotier, Camille Laurens, Yukio Mishima, Chritophe Tarkos, Anaïs Vaugelade…)

No Events

Catégories
Collaboration

Klezmer Lokomotiv

Le répertoire des Klezmer Lokomotiv’ s’inspire de la musique juive ashkénaze : le klezmer et les klezmorims, musiciens itinérants qui, de fêtes en fêtes, colportaient dans toute l’Europe de l’Est depuis le Moyen Âge jusqu’à nos jours leurs chants profanes et danses populaires. Leur répertoire leur permet d’exprimer toutes les émotions humaines, de la joie au désespoir, de la piété à la révolte et du recueillement à l’ivresse… sans oublier l’amour.

L’esprit du Klezmer lokomotiv’, c’est la recherche d’une dimension orchestrale, de nouvelles dynamiques à l’aide du piano et des percussions, instruments rarement utilisés dans le klezmer traditionnel. Leurs arrangements peuvent sonner tels que du Schubert, du Chostakovich, tels qu’une fanfare de l’est où qu’un big-band new yorkais, tant les personnalités et horizons des cinq musiciens se mêlent.

Klezmer lokomotiv’, ou cinq musiciens récemment réunis pour expérimenter les sonorités et les palettes de couleurs harmoniques du répertoire. Sur scène comme dans un laboratoire, cette formation vous surprendra toujours, de part sa recherche, son originalité et sa fougue.

Lucien Alfonso Violon
Pierre Berthaud du Chazaux Clarinettes
Andoni Aguirre Piano
Mathieu Verlot Contrebasse
Pierre Costes Percussions

No Events

Catégories
Collaboration

Altavoz

ALTAVOZ distille une musique originale, joyeuse et psychédélique, inspirée des balkans, de l’afrique, du moyent-orient et du bastringue, dans laquelle l’accordéon se mêle à l’orgue Farfisa, et la batterie aux klaxons et aux jouets.

Après avoir réalisé en 2016 son premier album avec le violoniste Lucien Alfonso, ALTAVOZ s’associe à de nouveaux musiciens :

Pauline Willerval à la gadulka, avec de nouvelles compositions aux influences turques, bulgares, créoles, et arabo-andalouses

Laurent Clouet au saxophone alto, avec un nouveau répertoire s’ouvrant vers les musiques balkaniques du Banat et de Thrace

Jérôme Soulas accordéons Farfisa
Patrick Gigon batterie foutraque
Pauline Willerval gadulka, et/ou Laurent Clouet sax alto, clarinette

No Events

www.altavoz.fr

Catégories
Collaboration

Toukouleur Orchestra

C’est au sous-sol d’un café sénégalais de Ménilmontant, le Toukouleur, que se sont réunis pour la première fois sept musiciens lors de jams sessions informelles. Pendant que les clients boivent leur bissap au comptoir, de nombreux artistes sont invités à partager leur musique dans la petite salle du bas. Reggae à l’étage, free jazz à la cave…

C’est ainsi qu’est né le Toukouleur Orchestra, dans l’ambiance nocturne, festive, parfois mystique de ce lieu original. Alliage d’électrique et d’acoustique, de rythmes africains et d’harmonies occidentales, mêlant toutes les influences, l’identité de ce collectif réside dans l’énergie commune, le désir de partage et le groove pluriel du 20e arrondissement de Paris.

Lucien Alfonso violon
William Hountondji saxophones
Ousmane Kalil Kouyaté kora
Michael Gimenez guitare
Sory Papus Diabaté basse
Kounkouré percussions
Pierre Mangeard batterie

No Events

Tamala
Almamy Sonka

Catégories
Spectacle

Bulles Sonores

Autour de l’exploration des sensorialités, le dispositif « Bulles Sonores » est un projet jeune public où sonorités acoustiques et électroniques, cordes frottées et frappées entrent en résonance avec la fibre végétale.

Le tressage de sphères en lattes de bambou inspire une installation interactive et évolutive où la matière est au cœur du processus créatif. Les enfants sont invités à explorer de façon ludique la musicalité de la plante pour offrir à chaque bulle sa propre identité sonore.

À mesure que l’installation est augmentée de nouvelles structures, la pièce musicale s’enrichit. Le public est convié à s’approprier ces sphères envoûtantes afin de créer son propre univers onirique.

Des événements plus proches du spectacle vivant ponctuent les temps forts de l’évolution de l’installation.

Ateliers et actions culturelles peuvent compléter le dispositif artistique.

Julien Mouroux Land art, scénographie
Lucien Alfonso Violon, Ukulélé
Xavier Camarasa Clavier, mélodica, sampler

No Events

Teaser #1
Catégories
Spectacle

Kitchen Orchestra

En 2014, l’Alliance Française du Kazakhstan commande à Lucien Alfonso une pièce pour le Festival de la Gastronomie Française à Almaty en partenariat avec les élèves du Conservatoire National du Kazakhstan. Accompagné de l’accordéoniste Jérôme Soulas, ils fondent le Kitchen Orchestra : un spectacle mêlant petit orchestre de chambre et ustensiles de cuisine en guise de percussions. Au cours de la création germe l’idée de cuisiner un plat durant le spectacle.

Le concept et le succès sont au rendez vous.

Cinq ans après, Lucien Alfonso décide de remettre le couvert en France pour un deuxième volet avec les musiciens du collectif Wopela ainsi que de la cheffe-cuisinière Elsa Magne (Camping Sauvage). L’idée étant de travailler autour des affinités entre composition et improvisation culinaires et musicales. Les goûts, les textures, les odeurs, les rythmes et les sons de la cuisine et de l’orchestre se répondent en harmonie et dansent à l’unisson.

Désormais le Kitchen Orchestra convie le public dans sa cantine musicale à douze mains pour y écouter de bons plats et déguster un voyage musical.

La soirée se déploie en trois actes musicaux et culinaires sous la forme d’un menu (entrée, plat, dessert) dégusté ensuite avec les spectateurs.

Un format des plus originaux qui subjuguera vos papilles et ouïes !

Un projet soutenu par la DRAC Île de France et la MJC de la Vallée à Chaville (92).

Elsa Magne cheffe cuisinière
Lucien Alfonso violon – voix
Karsten Hochapfel violoncelle – guitare portugaise
Michael Gimenez guitare
William Hountondji saxophones
Sven Clerx percussions

No Events

Catégories
Spectacle

La Ferme des Animaux

D’après l’œuvre de George Orwell « la Ferme des Animaux »

Pour une récitante et cinq musiciens

Création 2022 au Théâtre Jean Vilar – Vitry-sur-Seine

En coproduction avec le Théâtre Jean Vilar à Vitry-sur-Seine  Soutenu par le CNM et le département du Val de Marne

Quand une récitante se prend pour Orwell, un guitariste pour un cochon-dictateur, un violoniste son porte-parole, un violoncelliste une chèvre-lectrice, un percussionniste un cheval stupide et courageux, un contrebassiste enfin pour un âne revenu de « presque » tout, on s’amuse à un jeu très sérieux : se poser une question cruciale.

Pourquoi une société abandonne si docilement sa liberté fraîchement retrouvée à des individus bêtes et méchants ?

Texte et musique jouent de concert pour un réveil salutaire !

Restons fermes dans nos engagements : la lâcheté est le mal absolu.

La ferme des animaux est une adaptation du roman de George Orwell pour une récitante et cinq musiciens.

Elle est le fruit d’une rencontre entre les musiciens de Wopela et la lectrice publique Frédérique Bruyas avec laquelle nous avons déjà collaboré sur d’autres projets. A chacun de ces projets, le plaisir d’allier texte et musique est allé de pair avec notre esprit commun de création et d’expérimentation des formes. La Ferme des animaux est l’œuvre parfaite pour aller plus loin dans notre collaboration, avec l’envie partagée de toucher un public plus large de jeunes et d’adultes. Les questions que posent George Orwell sont essentielles à l’émergence d’un esprit critique sans jamais lâcher l’humour, propre à ceux qui ne s’en laissent pas conter.

Frédérique Bruyas récitante
Lucien Alfonso violon
Michael Gimenez guitare électrique, effets
Pierre-Yves Le Jeune contrebasse, basse électrique,
Patrick Gigon batterie, percussions
Karsten Hochapfel violoncelle, banjo
Moh Aroussi Mise en scène

No Events

Teaser #1
teaser #2
Catégories
Projet

Le Petit Bal de Poche

En quelques mots…

Le Petit Bal de Poche, c’est un voyage au pays des airs populaires. Ce sont cinq musiciens virtuoses qui réactualisent la guinche qui est en nous et font virevolter les corps et les cœurs dans un bal unique, haut en couleurs.
De la guinguette au dancefloor, du swing-musette à la french-samba, de la chansons rétros au tube de l’été décalé, le Petit bal de Poche vous entraîne sur la piste aux étoiles pour un grand bal généreux et festif.

Un peu d’histoire…

Groupe phare et emblématique du “revival musette” des années 2000, le Petit Bal de Poche propage son bal pop depuis plus de 10 ans dans chaque recoin de France et de Navarre.
De La Coupole aux guinguettes des bords de Loire, de la place de la République aux stades et aux dancings de province, nos cinq compagnons de route sont passés maîtres dans l’art d’animer la piste aux étoiles et de faire virevolter les foules.

Vous avez dit musette ?

Chasse gardée des esthètes ou genre musical éculé, dancing ringard, accordéoniste kitsch au sourire figé, on ne compte plus les clichés et images d’Épinal associés à ce qui pourtant apparaît comme un des phénomènes majeurs de la culture populaire française du XXème siècle.
Si le Petit Bal de Poche manie habilement l’art du pastiche et de la citation, il évite subtilement les travers du rétro stérile, du suranné.
Qualité des arrangements, humour, finesse, folie virtuose et énergie brute, un cocktail enivrant que nos cinq musiciens de haut vol vous servent sur un plateau à chaque prestation.

Et pour ce faire, cultivant l’art de la rencontre et des mélanges fructueux, le Petit Bal de Poche met à l’honneur les pionniers modernes et métis de notre patrimoine national.
Dans leur répertoire, le style musette – fruit de la rencontre des auvergnats, des italiens et des manouches – est augmenté de chansons aux accents brésiliens, latinos, antillais voire carrément yéyés.
Adeptes de la french-samba, du surf-musette, ils n’hésiteront pas à passer le mur du son – si le dance floor l’exige – pour passer en mode disco-musette et boule à facettes.

Nostalgique et visionnaire, dépassant le “c’était mieux avant”, Le Petit Bal de Poche milite pour la rencontre, le dialogue, l’écoute, la communion des âmes et des corps.
Dans un monde tenté par le tout numérique, par l’entre soi, se rencontrer en vrai devient rare et précieux. C’est pourquoi le Petit Bal de Poche, avec sa boîte à frissons et ses chansons décalées, prêche inlassablement la bonne parole pour un rapprochement généralisé et festif !

Mieux que Meetic: le bal musette !  Mieux que Tinder: le soufflet à chaleur !

www.baldepoche.com

Lucien Alfonso violon, chant
Jérôme Soulas accordéon
Michael Gimenez guitare
Pierre-Yves le Jeune contrebasse, chant
Patrick Gigon / Kevin Lucchetti batterie

Lien Album

No Events

Live Place de la République et au 104
Live à l’Alimentation Générale et au 104

Catégories
Projet

Monsieur Lulu

Monsieur Lulu vit pleinement son rêve: celui de partager la musique qui, chaque seconde, trotte dans sa tête. À travers ses textes, il traduit les instants quotidiens en chansons cocasses.

Monsieur Lulu naît dans une chaumière un peu banale du Midi. Son père est chanteur populaire et disc-jockey de mariages: il grandit entre les guinguettes et les night-clubs de province. Mais c’est le violon qu’il choisira d’abord comme moyen d’expression. Il passe son adolescence dans les conservatoires en gardant en tête qu’il reviendrait un jour à la chanson. Passé la vingtaine, il prend son bourrichon et son violon à la conquête de la capitale. Après une dizaine d’années à séduire le public sur scène, dans les cabarets, les cirques et théâtres, il crée Monsieur Lulu.

Monsieur Lulu voix, violon
Julien Alour trompette
William Hountondji saxophone
Jules Lefrançois trombone
Michael Gimenez Guitare
Timothée Robert Basse
Adel Khababa percussions
Kevin Luchetti Batterie

No Events

Monsieur Lulu – La Night – 2019
Monsieur Lulu – Laissez-vous aller – 2020
Catégories
Projet

Odeia

Le groupe Odeia se plaît à s’approprier des répertoires de tous les coins du monde en
enjambant les détroits qui séparent mers et océans.

Sur le thème des larmes, toutes les larmes, celles qui font pleurer, celles qui font rire, celles qui libèrent, celles qui rassemblent, Odeia crée de nouveaux ponts entre les langues qui se conjuguent à tous les temps.

Alors sortez vos parapluies, il va pleurer!

Il pleut des cordes, violon, violoncelle, guitares et contrebasse. Elles font vibrer la corde sensible, et révèlent la voix puissante, grave ou joyeuse, pleine de larmes ou de piquants de la chanteuse Elsa Birgé.

Pour ce troisième opus, Odeia vogue vers un nouvel horizon, travaillant avec d’autres oreilles et d’autres plumes, s’entourant des compositeurs contemporains Jean-François
Vrod et Karl Naegelen aux influences traditionnelles ou baroques
. Grâce à leur approche très personnelle de la composition musicale et leur lien fort à la transmission orale, ils amènent le groupe à se renouveler en creusant leurs perspectives tout en affirmant leur
imaginaire.

Odeia revisite ainsi des airs et lamentations de Scarlatti, Vivaldi et Dowland, ou des
musiques traditionnelles du centre de la France, de Grèce et d’Italie.

www.odeiamusic.com

Elsa Birgé : Voix
Lucien Alfonso : Violon
Karsten Hochapfel : Violoncelle, guitare
Pierre-Yves Le Jeune : Contrebasse

« Comme l’aurait dit Magritte, ceci n’est pas de la musique du Monde ». 

Franpi Barriaux

« Odeia est inclassable. Une qualité, nécessairement, et un défaut peut-être pour les esprits chagrins. Il suffit pourtant de se laisser guider par la main pour voyager dans ses enceintes. C’est une sensation des plus agréables. » 

Citizen Jazz

Un trio de cordes sensibles entoure une voix profonde et caressante… Sur un répertoire élégamment réarrangé et des reprises à l’interprétation émouvante, la musique de ce quatuor mène vers des ailleurs étrangement familiers ! 

Mediapart

mars

24mar20:0022:00Odeia @ la Grande BoutiqueLangonnet (56)

X